Textile : le chanvre, un matériau durable qui fait du bien à la planète



L’industrie textile est la deuxième production la plus polluante au monde.

Chaque année, elle utilise énormément d’eau et relâche plus de 500 000 tonnes de microfibres synthétiques dans les océans. Pour répondre à cet enjeu environnemental majeur, de nombreux militants et professionnels de la mode ont commencé à réfléchir à de nouvelles solutions. Parmi elles, le chanvre, qui pourrait bien être la réponse renouvelable et durable.

Un peu d’histoire

Depuis des millénaires, le chanvre a été utilisé dans de nombreux domaines, comme la confection de vêtements, de voiles de bateaux ou encore pour des matériaux de construction. Ainsi, de grands navigateurs tels que Christophe Colomb ont utilisé ce matériau pour la fabrication de leurs cordages et des tissus de leur embarcation. A la fin du 20ème siècle, la quasi-totalité des régions françaises était productrice de chanvre avec une superficie totale de 176 000 hectares de champs de cultures.

Les propriétés écologiques et durables du chanvre ont ainsi été fortement appréciées pendant de longues années, jusqu’à ce que de nouvelles techniques d’agriculture et une mauvaise réputation associée au cannabis viennent provoquer son déclin et  favoriser l’avènement du coton.

Le chanvre aujourd’hui

De nos jours, le chanvre est utilisé dans la fabrication de plus de 40 000 produits qui peuvent servir à se soigner, se chauffer, se loger et bien sûr, s’habiller. Côté textile, des fabricants commencent  à se rendre compte que bien que la transformation de ses fibres peut s’avérer fastidieuse, sa culture permet une production beaucoup plus écologique et durable tout en présentant de nombreux avantages.

Hypoallergéniques et durables, le chanvre n’irrite pas les peaux sensibles et sa fibre antibactérienne repousse les bactérie et autres champignons tout en dégageant une odeur agréable. Les fibres du chanvre, grâce à leur extrême densité sont une bonne protection contre les UV et autres rayonnement et absorbent également très vite la chaleur.

Côté planète, le chanvre nécessite 50% moins d’eau que le coton et est naturellement résistant à de nombreux parasites. Il absorbe 4 fois plus de CO² qu’il n’en rejette, participant ainsi à la purification de l’air. Il peut également être recyclé de nombreuses fois, bien plus que le papier ou le coton.

En conclusion le chanvre s’avère être une plante d’avenir pour une production plus propre et durable et il ne serait pas étonnant de le voir s'incruster de plus en plus dans la fabrication de nos vêtements.

« Retour

Holyweed

CBD 100% Suisse et labelisé BIO

VOIR NOS PRODUITS